Catégories
Accompagnement-Formation

DEFIS ET SENTIER REUNIES POUR UNE MEME FORMATION AU CACES R482

Du 4 au 8 octobre 2021, 8 encadrants techniques pédagogiques et sociaux de DEFIS et de Sentiers ont préparé et passé les CACES R482 avec le centre de formation Préventalis.

Le Certificat d’Aptitude à la Conduite En Sécurité (CACES) des engins de chantier est très en lien avec les activités de maçonnerie – rénovation du patrimoine présentes dans les deux associations. Les équipes de travail sont régulièrement amenées à utiliser des engins de types mini-pelle, pelle, chargeuse pour différentes opérations de terrassement, de nivelage, de déplacement de charges lourdes, de réalisation de tranchées, et de déblayement aux commandes de différentes machines, sur roues ou chenilles. La manipulation de ces machines nécessite de la précision tout en respectant les dimensions (profondeur, largeur, hauteur) à suivre, pour la réalisation de la tâche à accomplir.
Sur de petits chantiers, les encadrant techniques pédagogiques et sociaux doivent faire preuve de polyvalence et conduire ces  différents engins avec dextérité, dans le respect des normes de sécurité en vigueur.

DEFIS et Sentiers ont fait le choix de former 8 encadrants techniques de Haute Marne et de Côte d’Or, garants du bon déroulement et de la sécurité de leur chantier pour l’ensemble de leur équipe. L’ensemble des participants a obtenu leur CACES attribué par le centre de formation Preventalis.

Elie, encadrant technique pédagogique et social témoigne : « l’obtention de ce CACES me permet d’envisager mon chantier à Gissey-sous-Flavigny avec plus de sérénité. Nous réhabilitons un mur en pierres et je serai amené à manipuler un engin pour déplacer des jambages et des linteaux de plusieurs tonnes ».

Pourquoi réunir deux chantiers d’insertion ?

Aurélien, encadrant technique pour Sentiers : « Bien qu’il aurait été profitable d’être moins nombreux, j’ai trouvé intéressant de rencontrer des homologues d’une autre structure et de pouvoir échanger sur le quotidien et les pratiques professionnelles ».

Emmanuelle, Responsable RH accompagnement et formation explique : « Cette formation financée sur des lignes particulières d’actions collectives territoriales a permis aux deux structures d’échanger, se rencontrer sur des temps de formation. Il s’agit d’une démarche correspondant bien aux principes de l’Economie Sociale et Solidaire. Lorsque les collaborateurs des structures d’insertion se connaissent on arrive mieux à travailler ensemble »

Forts de cette expérience riche et positive, il ne reste plus qu’à élargir cette mutualisation de formation à d’autres thématiques propres aux entreprises sociales et apprenantes.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.